Protéger vos données : choisir un mot de passe fort

hacker

Nous laissons de plus en plus de données personnelles sur des sites marchands, des réseaux sociaux, … pour protéger ces données personnelles il faut savoir choisir de bons mots de passe. Lors de l’inscription sur certains sites, à la saisie d’un mot de passe nouveau il y une petite jauge qui indique la « force » du mot de passe que nous voulons créer. Cette force est primordiale pour bien préserver nos informations. Voici donc quelques conseils pour créer des mots de passe forts et faciles à mémoriser.

Qu’est-ce qu’un mot de passe fort ?

Un long mot de passe n’est pas gage de sécurité. Un mot de passe fort implique certaines contraintes tel que :

  • plus de 12 caractères mélangeant lettres, chiffres, signes de ponctuation et symboles ;
  • ne doit pas contenir de chaîne de caractères consécutifs (abcdefgh1234, azerty123) ;
  • proscrire les prénoms, les dates et les mots du dictionnaire ( Frédéric, Fred12345, password, maison12, 18061940) ;
  • éviter les login/mot de passe identiques (Admin/Admin) ;
  • utiliser différents mots de passe en fonction des services ( mail, banque, blog,….) ;
  • ne pas utiliser de mot de passe en rapport avec soi (noms, dates de naissance…).

Comment retenir un mot de passe fort ?

Avoir un mot de passe fort n’est pas suffisant, encore faut-il le retenir de manière sûre. Et plus un mot de passe est fort et complexe, plus il est difficile à retenir. On voit encore trop souvent, des personnes ayant sagement composé un mot de passe très complexe … et le noter sur un postit ou dans un fichier non protégé. Regardez sous les claviers ou bien dans le premier tiroir de vos collègues pour chercher un petit carnet !

Il existe plusieurs moyens mnémotechniques pour fabriquer et retenir des mots de passe forts.

La méthode phonétique

Méthode qui consiste à utiliser la phonétique de chaque syllabe pour fabriquer une phrase facile à retenir :

  • J’ai baissé la note pour 100 éléves cet aprés midi ! deviendra gbcln%é7am!
  • Es tu content aujourd’hui? cet aprés-midi je suis ravis! deviendra Etca?7amjsr!

La méthode des premières lettres

Méthode qui consiste à ne garder que les premières lettres d’une phrase (citation, paroles de chanson, proverbe … ) en veillant à ne pas utiliser que des minuscules.

  • Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras deviendra donnera 1TvmQ2tl’@
  • Blanche neige et les 7 nains partent à la montagne donnera bn&l7npiàlm!

La méthode de substitution

Prenez un nom propre ou commun, torturez le un peu en remplaçant les lettres qui le composent par des majuscules, des chiffres et des signes de ponctuation.

  • Frédéric deviendra Fr3d3r!k ou freD3Ric! ou encore FRED&r!k … un tas de combinaisons deviennent alors possibles.

Un mot de passe par site !

Avoir un mot de passe fort est une première étape fondamentale, mais il ne faut jamais utiliser le même mot de passe sur tous les sites, car il suffit alors qu’une base de données tombe dans les mains de personnes malveillantes, pour que vos autres accès tombent en même temps. En effet, si on a une certaine latitude pour les mots de passes, les identifiants, souvent publiques sont en général les mêmes sur les sites que nous visitons (surnom, adresse email, pseudo).

il est donc recommandé de définir plusieurs mots de passe. Ces mots de passe peuvent être des déclinaisons, pourquoi pas, d’un même mot de passe fort, en ajoutant, par exemple, certains caractères propres au service utilisé :

  • 1TvmQ2tl’@fb.c (facebook.com)
  • 1TvmQ2tl’@or.f (orange.fr)

À utiliser néanmoins avec précaution en ajoutant un peu de variation, car si l’un des mots de passe est découvert, les autres peuvent être relativement facilement devinés.

Notez cet article
[Total: 2 Moyenne : 5]
Étiquettes:

1 commentaire pour “Protéger vos données : choisir un mot de passe fort”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.